LIU Si                     


Mille lis de rivières et de montagnes

photographie,livre, 2020



La Chine est en grande croissance, elle se développe à une vitesse impressionnante, de nombreux bâtiments anciens ont été démolis et de nouvelles maisons ont été construites. Quand je parcours les villes en Chine, je vois toujours des panneaux bleus, cela me fait penser à une ancienne peinture chinoise Mille lis de rivières et de montagnes, datée de 1113, de Wang Ximeng. L’artiste représente le paysage de Chine à cette époque sur un rouleau d’une très grande longueur  (51,50x1191,50cm) ; il utilise la couleur bleue qui était très précieuse à ce moment-là. La couleur bleue et le paysage de cette époque nous donnent des informations et un nouveau regard sur le paysage actuel. Ce bleu éblouissant  imprègne la  mémoire de presque tous les Chinois. Mais qu’est-ce que cette couleur signifie vraiment ? Que voit-on et dans quel environnement vit-on réellement ? La nature est-elle réellement naturelle ? Comment la modernisation peut-elle s’allier à la nature et construire - ou déconstruire - de nouveaux paysages ?