Sans title
peinture, 2020






Des fragments urbains, des espaces qui se chevauchent, des structures qui s'emboîtent. L'exagéré, le dynamique, ou le statique, le sombre sembleraient être les ouvertures vers un espace inconscient.