LIU Si                    


Sans title

painture huile, 2019-2020


L’espace devient tout à coup fragmenté. Je prends des éléments que j’aperçois dans la ville, pour en créer de nouveaux espaces, de nouveaux lieux. Des lieux imaginaires tendant vers l’abstraction. Les formes se confondent, se divisent, s’additionnent, pour créer un tout, un nouvel endroit de mon imaginaire. Ici, le non-lieu devient un endroit de mon inconscience, où certains éléments que je peux croiser dans mon quotidien, vienne se mêler à des éléments inconscient, proche du rêve. Ces peintures établissent aussi un lien entre le rapport que j’entretiens avec l’architecture et le monde moderne. Je m’intéresse beaucoup aux courbes, aux lignes symétriques, aux fragments qui viennent se dessiner dans un espace, dans la ville ou dans une peinture. La peinture devient ici une fenêtre sur de nouveaux lieux.